Ma thérapie

01 novembre 2010

Cela vous semblerais étrange, mais c'est moi qui ai dit à mon médecin de famille que je voudrais un rdv avec un gastro enterologue car en avalant ma nourriture j'avais très mal  depuis quelque jours. Et je sentais en moi quelque chose qui n'allais pas. Mon médecin voulait de donner un traitement anti anflammatoire, mais je lui dit NON je veux voir un gastro enterologue qu'il a fini par me prescire.En moi je savais que j'avais un cancer?, je le disais à mon époux, est ce parce que je suis croyante ou pas? Mais une semaine après le verdict est tombé j'ai des cellules cancerigènes mais elles sont si petites qu'il ne sait pas si elles sont malignes ou bénignes.
Mon généraliste me dit alors que j'ai le "nez fin" et qu'il me revoit debout dans son cabinet en disant je veux voir un gastro enterologue.
Comme quoi il faut parfois écouter son corps.

A ce moment je me dis que je vais vivre une épreuve difficile, donc je me suis dit ne le cache ni à moi ni à mon entourage.
Trouver l' hôpital qui va me soigner était primordial.Chose faite en me voyant arriver les médecins de cet hôpital m'ont pris tout de suite en charge, il fallait agir car cette petite bête grandit très vite.

Je suis une grande sportive (volleyeuse) c'est pour cela que je me suis dis que ma maladie c'est comme un match de volley, j'attaque toujours je suis souvent au filet.
J'avais plein d'espoir, beaucoup d'énergie peu importe ce qui m'arrive l'essentiel est de guérir, j'ai eu confiance aux médecins qui m'ont accueillis tout de suite.
Mon message ce n'est pas le cancer qui décide mais c'est moi.
Le sens du mot courage sera chaque jour une victoire.
La vie continue et mon combat aussi contre ce crabe commence.

Ne soyez pas choquer parfois sur mes mots, car je suis quelqu'un de très joyeuse et rigolote.

Décidement,  cette maladie s' installe vraiment à n'importe quel endroit du corps sens prévenir.

Enfin le match commence dans une semaine, un match que j'ai bien l'intention de gagner.

Posté par cardia_com à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 octobre 2010

Préambule

Héléna, 43 ans, forte, dynamique, souriante, un mari charmant et trois enfants formidables.

Mon défi : raconter l'épreuve de ma vie, mon cancer du cardia ou autrement dit "ce crabe" sans tabous.

Pour dire que le cancer ce n'est pas la fin, c'est seulement que la vie est un CYCLE. Ce fut aussi un combat de longue haleine qui nécessite beaucoup de courage.
Au fond de moi je me pose toujours la même question comment nait ou se crée un cancer ?

Posté par cardia_com à 19:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]